Présentation

W3C

  • Flux RSS des articles

Rechercher

Jeudi 10 avril 2014 4 10 /04 /Avr /2014 14:40

Les résultats des élections des représentants du personnel au Comité d'Entreprise et des Délégués du Personnel de la Caisse d'Allocations Familiales du Var du 3 avril 2014 sont les suivants :

COMITE D'ENTREPRISE
COLLEGE EMPLOYES TITULAIRES


Liste Syndicat C.F.T.C.: 36
Liste Syndicat C.G.T.: 139
Liste Syndicat F.O.: 114


COMITE D'ENTREPRISE
COLLEGE EMPLOYES SUPPLEANTS

Liste Syndicat C.F.T.C.: 45

Liste Syndicat C.G.T.136
Liste Syndicat F.O.: 98

SONT ELUS

Comité d'Entreprise Titulaires Employés

CGT 3 sièges ; FO 2 sièges

Comité d'Entreprise Suppléants Employés

CGT 3 sièges ; FO 2 sièges

DELEGUES DU PERSONNEL
COLLEGE EMPLOYES TITULAIRES


Liste Syndicat C.F.T.C. : 40

Liste Syndicat C.G.T. : 140

Liste Syndicat F.O. : 101

DELEGUES DU PERSONNEL
COLLEGE EMPLOYES SUPPLEANTS


Liste Syndicat C.F.T.C. : 43

Liste Syndicat C.G.T. : 127
Liste Syndicat F.O. : 115

SONT ELUS

Délégués du Personnel Titulaires Employés

CGT : 3 sièges

FO : 2 sièges

CFTC : 1 siège

Délégués du Personnel Suppléants

CGT : 3 sièges

FO : 2 sièges

CFTC : 1 siège

Par cgtcaf83
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 3 avril 2014 4 03 /04 /Avr /2014 08:11

Par cgtcaf83
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 19 mars 2014 3 19 /03 /Mars /2014 20:24

P3180098.jpg

P3180097.jpg

P3180096.jpg

P3180086.jpg

P3180072.jpg

P3180070.jpg

P3180067-copie-1.jpg

P3180067.jpg

P3180061.jpg

P3180057.jpg

P3180053.jpg

P3180052.jpg

P3180051.jpg

P3180049.jpg

P3180042.jpg

P3180022

 

P3180038.jpg

 

CAF 06 : 62,5%

CAF 83 : 43%

CAF 84 : 38%

DECLARATION DE LA FEDERATION DES ORGANISMES SOCIAUX :

http://www.orgasociaux.cgt.fr/spip.php?article1694

Par cgtcaf83
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 13 mars 2014 4 13 /03 /Mars /2014 03:59

La CGT a organisé ce mercredi 12 mars une conférence de presse sur les conventions d’objectifs et de gestion des Caisses nationales de Sécurité sociale.

 

Pour la CGT, les COG qui ont été signées ces derniers mois dans la branche famille et la branche accidents du travail et maladies professionnelles, ainsi que celles en cours de discussion dans les branches vieillesse, recouvrement et assurance maladie conduisent à mettre véritablement en danger le service public de la Sécurité sociale.

 

--->>> Lire la suite


Par cgtcaf83
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 1 mars 2014 6 01 /03 /Mars /2014 06:22

Déclaration des organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires


Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires se sont rencontrées le 21 février 2014.
Face à la situation sociale vécue par les salariés du privé et du public, les privés d’emploi et les retraités de notre pays, elles décident de faire du 18 mars une journée interprofessionnelle de mobilisation massive. Elles les appellent à prendre toute leur place dans cette journée d’action tant sur leur lieu de travail que dans les territoires.
Elles invitent à rechercher l’unité d’action la plus large pour exiger des mesures urgentes en faveur des salaires, de l’emploi, de la protection sociale et du service public.

La stagnation du SMIC et le gel du point d’indice des fonctionnaires sont intolérables et handicapent gravement la relance économique. L’augmentation des salaires dans le public comme dans le privé est donc une priorité.
Les entreprises reçoivent plus de 172 milliards d’aides publiques sous la forme d’allègements ou d’exonérations fiscales et sociales, sans aucune conditionnalité ni évaluation de l’efficacité de ces aides en matière d’emploi et d’investissements, et sans contrôle. L’ensemble de ces aides doit être remis à plat et évalué économiquement et socialement.
La relance de l’emploi passe par un plan socialement utile, d’investissements industriels, de sécurisation de l’emploi pour les salariés, de création d’emplois de qualité, de relance du pouvoir d’achat et de développement des services publics.
Nos organisations considèrent que les annonces liées au "Pacte de responsabilité", et en particulier les 50 milliards d’euros d’économies programmées, répondent d’une logique inacceptable d’austérité et attaquent inévitablement le financement des services publics, de la protection sociale et de la solidarité nationale alors que les besoins sociaux augmentent.
Nos organisations réaffirment que la protection sociale est un droit universel. Celle-ci est partie intégrante du salaire socialisé. Supprimer la cotisation des entreprises à la branche famille conduit de fait à le diminuer. Elles s’opposent au transfert du financement de la branche famille des entreprises vers la fiscalité des ménages (y compris par la fiscalité locale). Elles réaffirment leur attachement aux droits familiaux financés par la branche famille de la sécurité sociale. C’est un des éléments qui concourt à l’égalité entre les femmes et les hommes en favorisant l’accès au travail des femmes.


Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires appellent l’ensemble des salariés,
chômeurs et retraités à se mobiliser et à participer massivement aux actions interprofessionnelles de manifestations, rassemblements et grèves du 18 mars.


Paris, le 21 février 2014

 

(Voir avec vos organisations syndicales locales les modalités d'actions.)

Par cgtcaf83
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 20 février 2014 4 20 /02 /Fév /2014 18:22
Les agents ont cessé le travail, hier, pour un accueil digne des allocataires. Photo laurent saccomano Les agents ont cessé le travail, hier, pour un accueil digne des allocataires. Photo laurent saccomano L'utilisation de l'article, la reproduction, la diffusion est interdite - LMRS - lsaccomano.book.fr

Rassemblement, chemin de Gibbes, des agents en grève mercredi 19 février à l’appel de la CGT pour exiger le retrait du projet d’accueil sur rendez-vous.

Tous les centres CAF du département sont restés porte close, mercredi, pour cause de grève des personnels contre le projet d’accueil des allocataires sur rendez-vous.

Une mobilisation à l’initiative de la CGT. Les travailleurs de la Centrale de Gardanne, en lutte également, ont apporté leur solidarité ainsi que les militants du Comité chômeurs, plus les agents des organismes de Sécurité sociale. Les habitants du coin, communistes, se sont aussi déplacés, chemin de Gibbes (14e), pour faire cause commune avec les grévistes qui bataillent pour un service public pleinement ouvert aux allocataires afin de répondre à leur situation socialement précaire.

« On n’est pas assez pour faire face ! »

« Nos conditions de travail sont désastreuses et l’accueil des allocataires est déplorable depuis la refonte des accueils en 2013, témoigne Emmanuelle, technicienne conseil à Malaval. Ils attendent avant de prendre un ticket, ensuite pour passer au guichet, au total cela peut prendre 2h. La queue déborde sur les trottoirs. Cette nouvelle réorganisation n’a fait que tripler le temps d’attente. Et maintenant en 2014, ils veulent expérimenter l’accueil sur rendez-vous, sauf qu’on n’est pas assez pour faire face ! »

Avec 390 000 allocataires dans les Bouches-du-Rhône, plus de 100 000 dossiers en souffrance et 2 à 3 mois de retard dans le traitement, le retrait des agents de l’accueil pour les affecter au traitement des dossiers, dont le retard est récurrent, ne répond que ponctuellement à un problème structurel : le manque d’effectifs, selon Lionel Zaouati, secrétaire CGT CAF 13 et le projet de recevoir le public sur rendez-vous ne fera qu’empirer les choses. Une délégation sort de l’entretien avec la direction qui n’entend pas retirer son projet, d’après les cégétistes. Un agent propose de s’inviter à la table du directeur. Aussitôt dit, aussitôt fait.

Soraya, du Comité chômeurs, interpelle le directeur de la CAF, Jean-Pierre Soureillat, sur les dangers de priver d’une présence physique les personnes en grande difficulté. Plusieurs agents, travailleurs sociaux, prendront la parole pour dire la perte de sens de leur travail engendrant souffrance de leur côté et désespoir de l’autre. Marion Honde, au nom des conseillers municipaux communistes, évoque leur volonté que les salariés soient entendus et les allocataires respectés. Valérie Marque, administratrice au CA suspendu, invite au courage le directeur pour qu’il arrête son projet « néfaste ». Ces lanceurs d’alerte mettent le doigt sur le lien social à préserver et à améliorer sans quoi l’explosion est à craindre. Ils en appellent même à l’intervention de l'État.

Les participants auront beau exiger l’abandon du programme d’accueil sur rendez-vous, « si c’est un projet dangereux, il ne faut surtout pas le faire, mais je suis convaincu que ce n’est pas vrai », leur répondra le directeur général de la CAF 13, Jean-Pierre Soureillat.

 

source : la Marseillaise

Piedad Belmonte

Par cgtcaf83
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 18 février 2014 2 18 /02 /Fév /2014 19:18

La suppression de la cotisation familiale patronale avec à la clé : 30 milliards de cadeau au
Medef est une nouvelle attaque sans précédent pour notre branche famille. Nous devons
plus que jamais réagir pour riposter contre ces politiques catastrophiques qui impactent
notre quotidien de travail et nos missions de service public .


A la CAF 13, de plans de redressement en plans de redressement, de mois en mois et
d’années en années, la situation de notre organisme ne cesse de s’aggraver, nos conditions
de travail de se détériorer à l’accueil et à la liquidation et nos allocataires sont reçus dans
des conditions inacceptables et indignes.


Ce constat est objectif et sans appel et, de l’aveu même de la Direction, qui le niait
jusqu’alors, cette situation de crise est bien structurelle et non conjoncturelle.
La Direction nous dit avoir trouvé le «remède miracle» avec son projet de réorganisation
intitulé «doctrine d’accueil» qu’elle envisage de mettre en place après une expérimentation
dont elle est satisfaite et qu’elle juge concluante ... C’est en réalité, loin d’être l’avis de ceux
qui travaillent sur le terrain au quotidien et c’est aussi loin d’être l’avis des allocataires.
Preuve en est, l’état du stock (plus de 100 000 BT et 2 à 3 mois de retard dans le traitement
des dossiers), une affluence dans nos accueils qui devient ingérable avec les conséquences
que nous connaissons: dépassements d’horaire récurrents voire quotidiens, incidents,
stress, épuisement, démotivation...


Le nouveau projet d’accueil que la Direction tente de faire passer en force ne résoudra
pas cette situation dramatique, loin de là, elle ne fera que l’aggraver et nous en exigeons
le retrait. Pour nous, seules des embauches massives, une politique de formation
ambitieuse (avec renforcement de ce service), la prise en compte de la réalité de nos
métiers (administratif et social) seront en mesure de régler structurellement la situation
de notre organisme et permettre enfin de rendre un service de qualité.
Le 19 février 2014 se tiendra, enfin, la seule réunion de négociation sur ce thème avant
passage devant les instances et application dans les territoires. Il n’a pas été facile de
l’obtenir puisque la Direction voulait présenter en Comité d’Entreprise son bilan des
expérimentations sur l’accueil et un projet déjà ficelé.
Nos élus ont refusé ce diktat car pour nous, il est hors de question que l’on décide, à notre
place, de notre avenir.


Alors saisissons l’occasion qui nous est donnée pour imposer nos choix, relevons la tête,
refusons tous ensemble de subir l’insupportable.
Informons les allocataires des raisons de notre colère.

Mettons la Direction sous pression, seul moyen de l’obliger à négocier, ne lui laissons pas croire que nous sommes résignés, agissons !!!

 

TCPF, SMS, Cadres Administratifs,
Travailleurs sociaux,
tous ensemble en grève 24h, le 19 février 2014
Rassemblement à Gibbes à 9H
Tous ensemble frappons un grand coup !
Venez nombreux et nombreuses décider et débattre
de ce qui vous regarde !

Par cgtcaf83
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 18 février 2014 2 18 /02 /Fév /2014 19:13

Contre le burn out, des salariés bientôt privés d’e-mails en dehors du travail

Crédit : Su-Laine/CC BY 2.0

(Crédit : Su-Laine/CC BY 2.0)

Contre la tentation de la petite vérification rapide des e-mails professionnels qui peut saboter tout un week-end en empêchant les salariés de DÉ-CON-NEC-TER, deux entreprises sont sur le point de couper le cordon entre elles et leurs employés une fois la journée de travail terminée.

D'après le quotidien belge L'Echo, Siemens et Total envisageraient de signer d'ici quelques semaines un accord qui rendra impossible l'accès aux messageries et à leurs intranets en dehors des horaires de bureau.

"Une étude que nous avons effectuée l’an dernier montre que les trois quarts des managers travaillent le soir, le week-end ou durant leurs vacances pour lire leurs mails ou écrire les rapports qu’ils n’ont pas le temps de rédiger durant leur temps de travail habituel", explique à L'Echo Lahoucine Tazribine, représentant syndical.

Privés de Blackberry entre 18 h 15 et 7 heures

"Même si la plupart des cadres ne se plaignent pas de cette situation, de plus en plus de sociétés ont conscience qu’elles doivent lutter contre le surmenage de leurs salariés, ajoute-t-il. Lorsqu’un employé craque, l’entreprise doit le remplacer par une personne qui n’est pas forcément efficace dès le premier jour. Les directions sont donc à l’écoute de nos propositions quand on leur propose d’améliorer le bien-être de leur personnel sans demander pour autant d’augmentations salariales."

L'Echo rappelle que certaines entreprises allemandes sont allées beaucoup plus loin pour limiter les travers du travail à la maison. Si Volkswagen a déjà bloqué l'accès aux Blackberry d'entreprise entre 18 h 15 et 7 heures du matin à une partie de ses salariés, d'autres demandent à leurs employés de comptabiliser les heures travaillées chez eux afin de les décompter de leur temps de travail la semaine ou le mois suivant.

 

Source : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/02/18/detox-contre-le-burn-out-des-salaries-bientot-prives-de-mails-en-dehors-du-travail/#xtor=RSS-3208

Par cgtcaf83
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 3 février 2014 1 03 /02 /Fév /2014 18:30

6fevrier.jpg

Par cgtcaf83
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 3 février 2014 1 03 /02 /Fév /2014 18:26

Par cgtcaf83
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés